Abonnés
Article éditorial

Le SMI ne s’émeut plus des résultats d’entreprises

L'indice vedette a réagi davantage à l'évolution de l'inflation aux Etats-Unis et aux décisions des banques centrales.

KEYSTONE
Le SMI a fortement réagi mercredi à l'inflation aux Etats-Unis.
Plusieurs titres du SMI ont chuté de 30% et plus en 2022, et seuls deux sur vingt sont dans le positif. Ce qui laisse penser à un scénario catastrophe pour les entreprises. Pourtant, les chiffres semestriels présentés par les vedettes de la Bourse suisse ont généralement révélé des croissances tant pour le chiffre d’affaires que le bénéfice. Sans pour autant générer un accueil enthousiaste de la part des investisseurs. Ni Nestlé, ni Novartis, ni Roche, les trois valeurs prédominantes, n’ont p...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article