Abonnés
Article éditorial

Le climat doit plus à Vladimir Poutine qu’à la COP

L’envolée du prix des énergies fossiles depuis la guerre en Ukraine fait davantage contre le réchauffement que la conférence de l’ONU en Egypte.

KEYSTONE
«L’instauration d’un prix du carbone inciterait tous les acteurs à s’adapter. Pour l’instant, seuls des marchés locaux et incomplets existent. Or seuls les politiques peuvent créer ce cadre, et non la COP.»
«La Suisse est prête!» Vraiment? Tel est du moins ce qu’a déclaré lundi soir Ignazio Cassis à Charm-el-Cheikh lors de la Conférence de l’ONU sur le climat. Aucun pays développé n’a pourtant, pour le moment, lancé les investissements nécessaires pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. La Suisse ne fait pas exception.Certes, la Confédération avance, à tout petit pas. Au niveau cantonal aussi les choses bougent, comme vient de le montrer le canton de Vaud avec son nouveau programme de l...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article