Abonnés
Article éditorial

La force de l’industrie suisse, et sa faiblesse

L’industrie reste un composant essentiel de la croissance du PIB, mais fait face à un défi de taille: trouver la main-d’œuvre qualifiée.

Keystone
Des micropuces fabriquées sur le site d'EM Microelectronic à Marin (NE).
Depuis le milieu des années 70, l’Angleterre et la France se désindustrialisent. A la même période naît l’entreprise neuchâteloise EM Microelectronic à Marin. Faisant preuve d’innovation, en s’appuyant sur le centre de recherche CSEM à Neuchâtel, la fonderie a su se diversifier. Passant d’une production essentiellement horlogère à ses débuts à une grande variété de dispositifs électroniques aujourd’hui.  Le petit acteur des semi-conducteurs est devenu stratégique pour le groupe Swat...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article