Abonnés

Entre regrets et malentendus

Le secteur financier en Suisse ne va pas jouer le rôle que les plus optimistes attendaient dans les opérations de change impliquant le renminbi. On peut évidemment s’étonner des attentes en la matière sachant que New York et Londres occupent des positions de départ incomparables sur le marché des changes. Il ne s’agissait d’ailleurs pas de jouer dans cette catégorie. Simplement d’obtenir une part significative des transactions. Des décisions d’ordre plutôt politique ont orienté les choses dif...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article