Abonnés

De la pierre plutôt que des pixels

La pierre a démontré sa résilience face à cette crise. Des segments comme ceux touchés par l'e-commerce restent toutefois fragilisés. La numérisation représente aussi des opportunités, mais pas toujours la solution.

De septembre à début octobre, les fonds immobiliers suisses ont ainsi levé plus d’un milliard de francs.
EDITORIAL. Lors de la parution du dernier «Indices» consacré à l’immobilier, en juin 2020, la pandémie semblait sur le point de se transformer en mauvais souvenir. Si les variants du Covid-19 en ont décidé autrement, le secteur de la pierre a largement démontré sa résilience face à cette crise. Certains points d’interrogation prendront un peu plus de temps à s’effacer, notamment pour les surfaces fragilisées par les restrictions sanitaires et l’accélération du e-commerce. La confiance des inv...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article