Abonnés
Article contributeur

Créer un problème pour en résoudre un qui n’existe pas

L’initiative «Monnaie pleine» est «inutile et risquée», affirmait récemment le Conseil fédéral. On pourrait ajouter «absurde». Elle est jugée inutile, car elle ne règle aucun problème. Mais le problème, c’est… qu’il n’y a pas de problème. Le système économique et financier suisse est, dans son ensemble, d’une remarquable solidité. Notre pays est aujourd’hui plus fort qu’avant la crise financière mondiale.   Le modèle helvétique fonctionne très bien. Mais l’initiative veut changer de sys...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article