Abonnés
Article éditorial

Climat: le Conseil national manque d’ambition

Instaurer des mesures de réduction concernant les émissions de CO2 à l’industrie, la construction et aux transports, une bonne idée à condition de financer cette transition.

Keystone
Le Conseil national a fait un premier pas en faveur du solaire.
La Suisse recule au classement mondial de la compétitivité de l’IMD, en raison de son manque d’action en faveur du climat. Un an après l’échec de la révision de la loi sur le CO2, force est de constater que quasiment rien n’a été fait au plan politique. La seule avancée réside dans la simplification des autorisations de construire des panneaux photovoltaïques. Et encore de nombreux toits d’usines et de maisons, pourtant situés dans des zones non protégées, ne peuvent pas accueillir de te...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article