Abonnés
Article éditorial

Berne doit tirer les leçons de la crise précédente

L’attentisme gouvernemental face au risque de pénurie d’énergie fait cruellement penser à l’été précédant la deuxième vague de la pandémie.

KEYSTONE
A l'occasion du 1er août, le président de la Confédération, Ignazio Cassis, a rencontré la population à Lausanne.
«Serrer les dents et rogner un peu sur notre confort cet hiver.» «Eteindre la lumière en sortant de la pièce.» Les conseils de la ministre de l’Energie, Simonetta Sommaruga, et du président de la Confédération, Ignazio Cassis, à l’occasion de la fête nationale lundi, montrent une fois encore que le Conseil fédéral n’a pas réellement pris conscience du risque de pénurie d’énergie.Réunion extraordinaire en EspagneLes pays européens, eux, en ont saisi l’ampleur. Ils disposent d’une feuille de ro...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article