Abonnés
Article éditorial

Après un sommet, 2023 pourrait décevoir les start-up

Les entreprises innovantes suisses ont déjà levé un montant record cette année. Certains signaux poussent toutefois à la prudence à moyen terme.

Le record de cette année doit être considéré avec prudence. Il est avant tout porté par les opérations de taille à l'instar des 600 millions de francs levés par Climeworks.
Les investisseurs ont été confrontés à des choix drastiques cette année. Avec parfois des conséquences douloureuses. Cela n’a pas empêché certains courageux – ou visionnaires c’est selon – de miser sur les start-up suisses. Les chiffres recensés depuis début 2022, dans le Swiss Venture Insights ou sur la plateforme Dealroom, montrent que le record de levées de fonds de l’an dernier est déjà dépassé d’au moins un demi-milliard. Avec 3,1 milliards de francs, c’était pourtant un sommet. Les sill...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article