Abonnés
Article contributeur

Modèle suisse et soft laws pour la gouvernance web

La Geneva Internet Platform accélère son développement. Dans une logique de soft laws qui a déjà fait ses preuves.

La première conférence de la Geneva Internet Platform (GIP) s’ouvre aujourd’hui à Genève pour trois jours. Elle sera l’occasion de lancer les débats sur la gouvernance d’internet, dans laquelle Genève se profile de plus en plus. Lancée à l’initiative de la Confédération au printemps, l’objectif de cette conférence est de contribuer au positionnement de Genève comme capitale internationale de la gouvernance d’internet. Par gouvernance, il faut entendre les moyens de régulation  du web, pr...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article