Abonnés
Article contributeur

La cybersécurité doit créer un cluster romand

Tous les composants nécessaires sont déjà présents. Il faut les associer pour réaliser leur potentiel.

La présence de trois acteurs forts dans le domaine de la cybersécurité dans un rayon de seulement 100 km, sans structure dédiée forte, est un signe fort à lui seul. ELCA, Kudelski et WISeKey montrent que la Suisse romande a une carte à jouer à l’échelle mondiale dans ce domaine-là. Il s’y ajoute une forte présence des Hautes écoles, non seulement de l’EPFL, mais aussi de l’Université de Genève, de Lausanne, ainsi que d’HES comme la HEIG-VD. Cependant, malgré plusieurs initiatives et la créati...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article