Abonnés
Article contributeur

La Banque nationale avait raison

Electromag. Notre petite entreprise industrielle et exportatrice est sortie renforcée de deux ans d’épreuve monétaire.

Le 15 Janvier 2015, il y a bientôt deux ans, la Banque nationale (BNS) décidait d’abandonner le taux plancher de 1,20, et de laisser flotter le franc face à la monnaie européenne. Ce seuil avait été mis en place en 2011. Quand les entreprises suisses se sont tout d’un coup rendu compte qu’il fallait 0,97 franc pour obtenir un euro, elles se sont immédiatement posé des questions sur la survie possible de leur activité. En l’espace de quelques heures, leurs produits valaient 20% de plus que le ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article