Abonnés

Votations fédérales: la réforme de l'impôt anticipé a échoué devant le peuple

Peu après le refus de la suppression du droit de timbre, l'abolition de cet instrument fiscal sur les nouvelles obligations a été rejeté à 52% ce dimanche.

KEYSTONE
Le «non» a été porté par les cantons romands et urbains. Avec 64% d'opposition, le Jura a mené la fronde. Il est suivi de près par Neuchâtel (61,3%), Bâle-Ville (59,5%) et Genève (58,5%).
Les obligations continueront à être soumises à l'impôt anticipé. Les Suisses et les Suissesses ont refusé dimanche à 52% un nouvel allègement fiscal pour les entreprises.Le «non» a été porté par les cantons romands et urbains. Avec 64% d'opposition, le Jura a mené la fronde. Il est suivi de près par Neuchâtel (61,3%), Bâle-Ville (59,5%) et Genève (58,5%).Les Fribourgeois (56%) et les Vaudois (53,1%) sont plus retenus dans leur rejet, alors que les Valaisans (51%) n'ont enterré le projet que d...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article