Abonnés
Article contributeur

Remise en question des pertes fiscales

Les 1000 milliards régulièrement avancés reposent sur une interprétation fantaisiste de l’économie souterraine européenne.

Divers représentants de Gouvernements, de l’UE, d’ONG ou de la presse mentionnent souvent le chiffre de 1000 milliards d’euros de pertes fiscales par an, qui résulte selon eux des paradis fiscaux (dont évidemment la Suisse), au détriment des pays de l’UE. Nous sommes remontés à la source.Ce montant est issu du Rapport «Closing the European Tax Gap», rédigé par l’activiste de Tax Research UK, M. Richard Murphy, sur commande de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article