Abonnés

«Monnaie pleine» laisse toujours aussi sceptique l’ensemble des partis

Votations. L’initiative ne recueille que quelques soutiens politiques, surtout à gauche. Une gauche d’ailleurs divisée, des socialistes militant pour le non.

La politique monétaire s’invite aux votations fédérales du 10 juin. Présentée comme la solution pour prévenir les crises financières, l’initiative «Monnaie pleine» a peu convaincu dans le monde politique. La thématique est ardue, mais la campagne ne manque pas de remous.Le sujet, relativement technique, pourrait laisser froid plus d’un électeur. Selon le premier sondage de gfs.bern, 16% sont encore indécis (31% en Suisse romande).Quelques polémiques font toutefois parler de «Monnaie pleine». ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article