Abonnés

L'UDC sans surprise contre la libre-circulation

Les délégués de l'UDC soutiennent l'initiative de limitation et que la Suisse gère de manière autonome l'immigration comme elle le faisait avant la libre circulation des personnes.

"Je considère la migration comme le plus fort moteur du gaspillage de ressources, donc comme le principal amplificateur des émissions de CO2", a déclaré le président sortant Albert Rösti. (Keystone)
L'UDC veut limiter la libre-circulation des personnes et les loups. Réunis en assemblée samedi à Seedorf (UR), les délégués ont sans surprise soutenu ces deux objets de votation prévus le 17 mai prochain. "Je considère la migration comme le plus fort moteur du gaspillage de ressources, donc comme le principal amplificateur des émissions de CO2", a déclaré le président sortant Albert Rösti devant les 365 délégués. "Nous ne voulons pas d'une Suisse à 10 millions d'habitants. La ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article