Abonnés

L'OCDE rabote ses prévisions de croissance pour la Suisse

L'organisation table cette année sur un PIB en hausse de 2,1%, contre 2,5% formulés dans ses précédentes projections.

KEYSTONE
En Suisse, la morosité des consommateurs va freiner les dépenses privées.
La guerre en Ukraine va continuer à avoir un impact négatif sur l'économie suisse en raison du ralentissement de la demande internationale et la frilosité des consommateurs. L'inflation doit également rester élevée avant de commencer à ralentir en 2024, selon les projections de l'OCDE.«Les répercussions de la guerre d'agression de la Russie contre l'Ukraine vont encore affaiblir la demande internationale et ralentir le commerce et les investissements», a estimé l'Organisation de coopération e...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article