Abonnés

L'Italie vote, l'extrême droite se voit au pouvoir

A l'issue des législatives ce dimanche, Giorgia Meloni, cheffe du parti post-fasciste Fratelli d'Italia, s'apprêterait à prendre la tête d'une coalition où l'extrême droite dominerait largement la droite classique.

KEYSTONE
Selon le ministère de l'Intérieur, l'affluence était de plus de 19% à midi, en ligne avec les législatives de 2018, et de nombreuses files d'attente se sont formées devant les bureaux de vote dans diverses régions du pays.
Les Italiens se rendaient en nombre aux urnes dimanche pour élire leur parlement. Sauf surprise, l'extrême droite devrait entrer en force et proposer le premier ministre qui succédera à Mario Draghi.Selon le ministère de l'Intérieur, l'affluence était de plus de 19% à midi, en ligne avec les législatives de 2018, et de nombreuses files d'attente se sont formées devant les bureaux de vote dans diverses régions du pays.A seulement 45 ans, Giorgia Meloni, la cheffe du parti post-fasciste Fratell...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article