Abonnés
Article contributeur

L’inscription très litigieuse

Manuel Valls. La présence du premier ministre au registre du commerce est contraire à la Constitution.

Alors que l’Assemblée débat de la loi Macron, le ministre de l’économie est accusé de figurer au Registre du commerce et il n’est pas le seul: Manuel Valls est aussi dans ce cas. La chose n’a pas échappé à la vigilance de Xavier Kemlin, entrepreneur franco-suisse établi à Troinex qui est allé hier déposer plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction de Thonon pour «faux en écriture publique» et fausse déclaration d’une profession.  «Le procureur va m...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article