Affecté par la poussée de Covid-19, l'euro recule à nouveau face au dollar

Ce mercredi à 11h15, l'euro perdait 0,33% à 1,1210 dollar pour un euro, après avoir reculé peu de temps auparavant à 1,1204 dollar, un plus bas depuis le 1er juillet 2020.

Keystone
La volonté affichée par la Fed de poursuivre la normalisation de sa politique monétaire, à la différence de son homologue européenne, participait également de l'appréciation du billet vert.

L'euro était en baisse mercredi face au dollar, touchant un nouveau plus bas en un an et demi, lesté par le regain de vigueur de la pandémie de Covid-19 sur le continent.

Vers 10H15 GMT (11H15 HEC), l'euro perdait 0,33% à 1,1210 dollar pour un euro, après avoir reculé peu de temps auparavant à 1,1204 dollar, un plus bas depuis le 1er juillet 2020.

"Le dollar américain a repris son souffle au cours de la nuit", constate Jeffrey Halley, analyste de Oanda, "soutenu par la situation épidémique en Europe" qui empire et menace la reprise de son économie.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est alarmée mardi de l'"emprise" du Covid-19 en Europe qui pourrait faire 700.000 morts supplémentaires sur le continent.

Les autorités américaines ont même conseillé à leurs ressortissants d'éviter de se rendre en Allemagne et au Danemark.

La volonté affichée par la Banque centrale américaine (Fed) de poursuivre la normalisation de sa politique monétaire, à la différence de son homologue européenne, participait également de l'appréciation du billet vert.

Les cambistes seront par ailleurs attentifs à la batterie d'indicateurs américains attendus dans la journée, parmi lesquels une deuxième estimation du PIB au troisième trimestre, les commandes de biens durables en octobre et les dépenses de consommation au cours du même mois.

Sans oublier la publication des dernières minutes de la Fed.

Le détail des discussions entre les membres du comité de politique monétaire y figurera et permettra d'avoir un meilleur aperçu des divergences, débats et positionnements de chacun, notamment concernant le rythme de réduction du soutien monétaire et l'aspect transitoire de l'inflation.

La livre turque tentait de son côté de panser ses plaies après une journée cauchemardesque mardi, où elle a flanché de plus de 11% face au dollar, au lendemain de déclarations du président Recep Tayyip Erdogan affirmant qu'il ne changerait pas sa politique monétaire et continuerait de "résister aux pressions" de ceux qui l'enjoignent à relever les taux d'intérêt.

Sa politique monétaire très critiquée et le manque d'indépendance de la banque centrale du pays font régulièrement chuter la monnaie.

La devise turque gagnait mercredi 1,75% à 12,60 livres pour un dollar.

Le "greenback" a par ailleurs touché mercredi un nouveau plus haut en quatre ans et demi face à la monnaie japonaise, à 115,24 yens pour un dollar.

Cours de mercredi / Cours de mardi

10H15 GMT / 22H00 GMT

EUR/USD 1,1210 / 1,1248

EUR/JPY 128,97 / 129,51

EUR/CHF 1,0491 / 1,0493

EUR/GBP 0,8389 / 0,8407

USD/JPY 115,05 / 115,14

USD/CHF 0,9358 / 0,9328

GBP/USD 1,3362 / 1,3378

Commentaires

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser