Abonnés
Article contributeur

Les caisses se sont majoritairement vues contraintes de servir le minimum

Le bouclage des comptes des institutions de prévoyance en fin d’année a eu des effets particulièrement défavorables en 2018 mis en évidence par l’étude annuelle de PPCmetrics.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'Agefi

Compris
Les caisses de pension ont crédité en 2018 les capitaux-épargne des assurés actifs du taux le plus bas depuis le début des recensements par PPCmetrics en 2008. Alors que le taux moyen était de 2,25% (la deuxième valeur la plus élevée) en 2017, il ne s’est monté qu’à 1,38% l’année dernière. La valeur médiane a même été équivalente au taux LPP minimum de 1,0%. Le fait que les comptes soient bouclés fin décembre, après un dernier trimestre particulièrement mauvais sur les marchés, a ainsi eu l’i...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article