Abonnés

Le Seco abaisse ses prévisions annuelles de croissance

En raison de la crise énergétique, le Secrétariat d'Etat à l'économie a revu à la baisse ses estimations pour la Suisse à 2% pour 2022 et à 1,1% pour 2023.

KEYSTONE
Le Seco estime qu'il n'y aura pas de pénurie grave d'énergie entraînant des arrêts de production généralisés.
L'économie suisse devrait être plus pénalisée qu'anticipé par le ralentissement économique mondial. Le Seco a revu à la baisse ses estimations de croissance pour l'année en cours et la prochaine et relevé ses calculs en termes d'inflation.Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) revoit nettement à la baisse ses prévisions de croissance pour la Suisse à 2% pour 2022 et à 1,1% pour 2023 (PIB corrigé des événements sportifs), a-t-il indiqué mardi. En juin, il tablait encore sur respectivement 2...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article