Abonnés

L'AVS 21 est acceptée, mais des inégalités demeurent, dit la presse

Au lendemain du «oui» à la réforme de l'AVS du bout des lèvres, par 50,57% des voix, la presse voit une Suisse divisée non seulement au plan linguistique, mais aussi entre genres.

KEYSTONE
Le résultat du vote débouche sur une division du pays, selon 24 Heures.
La presse appelle à une réforme du deuxième pilier prenant en compte les intérêts des femmes. «En acceptant d'un souffle la réforme AVS 21, la Suisse donne un soufflet aux femmes», assène Le Quotidien Jurassien. «La majorité alémanique du pays a voté cette égalité-là, alors que les cantons latins, le Jura en tête, ont affiché hier leur hostilité».Et si la mobilisation des hommes alémaniques en faveur du oui a été visiblement massive, celle des femmes pour le non l'a aussi été, constate le jou...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article