L'accord de libre-échange avec l'Indonésie entrera en vigueur le 1er novembre

Le Conseil fédéral a arrêté vendredi les dernières modifications d'ordonnances nécessaires pour mettre en oeuvre les concessions tarifaires prévues par l'accord de libre-échange avec l'Indonésie.

Keystone
Seule l'huile de palme produite de manière durable profitera de l'accord.

Le partenariat économique entre l'Association européenne de libre-échange (AELE) et l'Indonésie entrera en vigueur le 1er novembre. Le Conseil fédéral a arrêté vendredi les dernières modifications d'ordonnances nécessaires pour mettre en oeuvre les concessions tarifaires prévues par cet accord.

Signé le 16 décembre 2018, l'accord a été accepté par le peuple suisse lors de la votation du 7 mars dernier. Il améliore l'accès aux marchés et la sécurité juridique pour le commerce des marchandises et des services, indique le gouvernement dans un communiqué.

A l'issue des périodes de démantèlement tarifaire, la quasi-totalité des marchandises suisses actuellement acheminées vers l'Indonésie pourront être exportées vers l'Indonésie sans entraves douanières.

Un chapitre est consacré au commerce et au développement durable. Il assure la compatibilité des objectifs économiques de l'accord avec les objectifs en matière d'environnement et de droits des travailleurs, rappelle le Conseil fédéral.

Focus sur l'huile de palme durable

Concernant l'huile de palme, "produit particulièrement sensible sous l'angle de la durabilité", l'accord ne prévoit que des abaissements tarifaires mineurs dans le cadre de contingents strictement limités. Et seule l'huile de palme produite de manière durable profitera de l'accord.

L'AELE (Suisse, Islande, Norvège et Liechtenstein) est la première en Europe à avoir conclu un tel accord avec l'Indonésie. Ce partenariat permet de réduire voire d'éviter les discriminations par rapport aux autres partenaires de libre-échange de Jakarta, actuels ou futurs.

L'Indonésie est la plus grande économie d'Asie du Sud-Est et le quatrième pays le plus peuplé au monde, avec une classe moyenne en pleine expansion. Son marché offre un important potentiel de croissance, souligne encore le Conseil fédéral.(AWP)

Commentaires