Covid-19: le Valais renforce ses mesures pour endiguer la nouvelle vague de contaminations

Dès lundi, les visiteurs se rendant dans les hôpitaux, cliniques, établissements médico-sociaux, foyers de jour et institutions sociales du domaine adulte devront obligatoirement présenter un certificat Covid.

Keystone
Un certificat Covid devra être présenté pour visiter un proche à l'hôpital ou dans des foyers de jour.

Le Valais renforce les mesures sanitaires dans les hôpitaux et les écoles pour endiguer la nouvelle vague de contaminations liée au Covid-19. En collaboration avec l'Hôpital du Valais, il se prépare parallèlement à pouvoir y faire face.

En deux semaines, le nombre de personnes dépistées positives en Valais est passé d'une moyenne de 67 à 178 cas par jour. Et les hospitalisations ont triplé passant de 18 à 59 (état au 24 novembre), détaille jeudi l'Etat du Valais dans un communiqué pour expliquer ses décisions.

Dès lundi, visiteuses et visiteurs se rendant dans les hôpitaux, cliniques, établissements médico-sociaux, foyers de jour et institutions sociales du domaine adulte devront obligatoirement présenter un certificat Covid attestant qu'ils sont vaccinés, guéris ou testés négatifs. Une mesure recommandée qui n'avait pas encore été mise partout en oeuvre.

Dans ces établissements, en complément des dépistages répétitifs qui continueront d'être pratiqués chaque semaine, le personnel doit porter le masque lors des soins et dans tous les lieux communs, indépendamment de son statut vaccinal. En parallèle, le canton et l'Hôpital du Valais préparent un dispositif permettant de répondre à une augmentation des hospitalisations dues au Covid-19. "Si nécessaire, les examens et traitements non urgents (activité élective) pourraient être limités voire suspendus".

Retour des tests au secondaire I

Le canton souhaite "assurer un enseignement en présentiel et éviter autant que possible les quarantaines et la généralisation du port du masque, tout en protégeant les élèves et les enseignants". Il a ainsi décidé de réintroduire dès le début décembre, les tests salivaires hebdomadaires par pool de manière systématique dans les classes du secondaire I (cycles d'orientation). La mesure qui doit permettre de détecter les cas positifs et de les isoler est prévue jusqu'au 21 janvier au moins.

A tous les niveaux de scolarité, les enseignants des classes concernées par une investigation de flambée porteront le masque, indifféremment de leur statut épidémiologique. Au cycle d'orientation et au secondaire II, les élèves des classes concernées porteront aussi le masque jusqu'à un retour à la normale. Il leur sera également recommandé de limiter leurs activités sociales (activités extrascolaires, sportives, musicales, culturelles, etc.).

Le canton souligne aussi qu'une coordination entre les cantons romands est en cours pour adopter des mesures supplémentaires. (AWP)

Commentaires

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser