Abonnés

Coronavirus: le télétravail rend l'économie plus vulnérable face aux cybercrimes

La cybercriminalité est de plus en plus une branche économique et beaucoup d'entreprises n'étaient pas prêtes à affronter la crise.

Principal problème, certains employés utilisent leur propre ordinateur, souvent moins bien protégé que celui attribué par leur entreprise.(Keystone).
La pandémie rend la Suisse, comme les autres Etats, plus exposée aux cyberattaques, notamment en raison du télétravail, selon des experts. Parmi les entreprises, les PME sont les moins préparées. La cybercriminalité est de plus en plus une branche économique et beaucoup d'entreprises n'étaient pas prêtes à affronter la crise, a dit mardi Uwe Kissmann aux correspondants accrédités à l'ONU à Genève. A la fin janvier seulement, 16'000 nouveaux sites en lien avec le coronavirus ont été enregistr...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article