Abonnés

Cinq épisodes pour raconter ce qui se cache derrière la «loi Netflix»

Publicité, TV, films, vidéos à la demande: ce qui changera avec la modification de la loi sur le cinéma soumise au peuple le 15 mai prochain.

Keystone
Pour la série fictionnelle «The Crown», qui retrace l’histoire de la reine Elizabeth II et de la monarchie britannique, Netflix aurait dépensé jusqu’à près de 13 millions de dollars par épisode. Ce qui en fait l’une des plus chères à produire.
Les plateformes de streaming doivent-elles injecter de l’argent dans le cinéma helvétique? Réponse le 15 mai dans les urnes. D’après les derniers sondages, le résultat du vote sur la modification de la loi sur le cinéma s’annonce serré. Au Parlement fédéral, la «lex Netflix» a récolté 156 oui et 75 non. Elle est soutenue par tous les partis sauf le PLR et l’UDC. Manière de conserver des profits en Suisse ou soutien malvenu à un secteur déjà largement subventionné? L’Agefi présente les enjeux ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article