Abonnés

Un vendredi noir sur les marchés 

Chute des Bourses, dégringolade du pétrole, repli des devises européennes et flambée des taux étaient observés dans un climat de craintes exacerbées de récession économique.

KEYSTONE
Les taux souverains obligataires étaient en hausse vendredi dans toute l'Europe et aux États-Unis.
Les marchés étaient chamboulés vendredi. Wall Street a ouvert en baisse, vers 14H00 GMT, le Dow Jones reculait de 1,31%, le S&P 500 de 1,65% et le Nasdaq de 1,83%.Les indices européens étaient ancrés considérablement dans le rouge: Paris cédait 2,17%, Francfort 1,74%, Londres 2,19% et Milan 3,02%. A Zurich, le SMI cédait 1,25%.«Le pessimisme s'étend à travers la zone euro» après la publication des indices d'activité PMI flash, constate Craig Erlam, analyste d'Oanda.Les prix du pétrole bru...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article