Abonnés

«L'hydrogène va révolutionner la mobilité ces prochaines années»

A la tête de Dolefin, Urs Gmür a décroché la 50e place du top 100 des gérants de fonds d'Indices. L'un de ses fonds mise en particulier sur les matières premières essentielles à la mobilité électrique. Entretien.

Pour Urs Gmür, installé à Nyon où il a cofondé Dolefin en 2000, "le potentiel [de l'hydrogène] est notamment majeur pour les poids lourds".
Dans un top 100 des gestionnaires de fonds où les actions règnent en maîtres, Urs Gmür et son équipe ne passent pas inaperçus en entrant à la 50e place avec des stratégies consacrées aux métaux et aux terres rares. Ce Suisse alémanique d'origine s'est installé à Nyon et y a cofondé Dolefin en 2000, un clin d'oeil au sommet qu'il peut admirer depuis la fenêtre de son bureau. Ancrée localement, la société travaille avec la BCV comme banque dépositaire et Caceis en tant que directeur de fonds. A...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article