Abonnés
Article contributeur

Le trend à la dépréciation à moyen terme

Franc. Les spécialistes de UBS WM tablent modestement sur un euro à 1,12 franc sur 12 mois. Mais une fin des bilatérales pourrait le faire chuter à 1,22.

Alors que le monde bancaire se demande quel pourrait être le premier établissement d’une certaine importance à annoncer répercuter directement sur ses clients privés les taux d’intérêt négatifs imputés par la BNS, avec les répercussions fâcheuses que cela impliquerait, c’est un autre scénario extrême, à l’opposé du premier, qu’ont analysé Alessandro Bee et Thomas Flury, respectivement économiste et stratège auprès du Chief investment Office (CIO) d’UBS Wealth Management, dans un commentaire d...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article