Le tableau de bord de la finance durable: Actions marchés émergents

Cette semaine «L'Agefi» et Conser comparent deux ETF qui investissent dans un panier d'actions marchés émergents. S’y ajoutent les dernières nouvelles de l’investissement ESG.

Les ETF ESG séduisent toujours

Les investisseurs européens ont retiré 743 millions d’euros nets des fonds négociés en Bourse (ETF) au cours du mois d’août, après y avoir placé 2,2 milliards en juillet, selon les derniers chiffres publiés par Amundi. Les Américains ont en revanche alloué plusieurs dizaines de milliards dans ces fonds. De leur côté, les ETF ESG ont continué de séduire les investisseurs cet été: 7 milliards pour les ETF ESG actions, 5,1 milliards pour leurs pendants en obligations. (’AGEFI)

SIX promet zéro émission nette d’ici 2050

La Bourse suisse a déclaré la semaine dernière s’engager à atteindre zéro émission nette de carbone au plus tard en 2050. Pour y parvenir, SIX a indiqué utiliser la méthodologie SBTi (Science based target initiative), une approche par ailleurs recommandée par Economiesuisse. (’AGEFI)

Pictet crée une plateforme d’analyse ESG

Pictet Asset Services a annoncé le lancement d’une «plateforme d’analyse et de reporting» qui servira aux investisseurs pour «surveiller le risque ESG de leur portefeuille». L’outil pourra être utilisé par les gérants externes et les clients institutionnels de la banque. Ils disposeront de données notamment sur le risque carbone ainsi que «leur exposition aux controverses, selon les critères prévus dans leur cadre de gouvernance». L’univers couvert compte près de 20.000 sociétés (actions et obligations), précise encore le communiqué. (’AGEFI)

HSBC déclare sortir du charbon

Le géant bancaire britannique s’est engagé à exclure les entreprises actives dans l’extraction de charbon et qui utilisent cette énergie fossile, d’ici 2040, selon un communiqué publié le 22 septembre. Cette politique ne s’appliquera pas à ses produits indiciels et négociés en Bourse (ETF) existants, dans lesquels l’exposition à ces activités sera limitée à un maximum de 2,5%. (’AGEFI)

Chaque mercredi, «L’Agefi» et Conser publient une série d'indicateurs pour comparer les grands indices. Les comparaisons s’effectuent à partir d’ETFs et selon la méthodologie développée par Conser – le fonds ESG actif est sélectionné en partenariat avec AngloSwiss.

1er mercredi du mois: Actions monde

2e mercredi: Actions Etats-Unis

3e mercredi: Actions Europe

4e mercredi: Actions économies émergentes

5e mercredi (30 mars, 29 juin, 31 août, 30 novembre): entretien avec le gérant d’un fonds suivant les principes de l’investissement responsable (environnement, social, gouvernance). Plus d'explications www.conser.ch

«ESG consensus», mode d’emploi 

Pour réconcilier les différentes notes en matière de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), Conser a développé une méthodologie propre «ESG Consensus®». Cette dernière s’appuie sur des sources et des opinions variées qui reflètent l’évaluation des professionnels de la finance durable pour près de 7000 entreprises. Il ne s’agit pas de juger qui a tort ou raison, mais de combiner les avis pour offrir une comparaison ESG neutre entre les multiple fonds. 

Le tableau ci-dessus comprend:

Note générale de durabilité: comprise entre D- (pauvre) et A+ (très bon). 

Secteurs: secteurs sensibles (alcool, jeux, OGM, nucléaire, pornographie, tabac, armement) signalés en rouge si présents à plus de 1% 

Normes: standards (éthique, corruption, environnement, droits humains, régime oppressif, bombes à sous-munition) signalés en rouge si non respectés 

Climat (+) et (-): expositions aux enjeux climatiques 

Volatilité: variation de la performance financière 

Performance: rendement du portefeuille

Commentaires