Abonnés

La nocivité de l’initiative sur l’or fait consensus

Certains jugent cependant exagéré d’affirmer que la BNS ne serait plus en mesure de défendre le taux plancher.

L’adoption de l’initiative sur l’or, soumise au vote le 30 novembre, augmenterait la pression sur la parité euro-franc et sur le prix de métal jaune, avertissent les analystes. Cette initiative limiterait également la marge de manoeuvre de la Banque nationale suisse (BNS) en matière de politique monétaire, ont-ils estimé.Si l’initiative, qui exige que la BNS détienne au moins 20% de ses actifs en or, était acceptée, cela obligerait la Banque nationale suisse à acheter le métal jaune en cas d’...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article