Abonnés

Il était plus que temps d’agir pour la BNS!

COMMENTAIRE. La banque centrale suisse réactive son volant anticyclique de fonds propres. Ce sera peut-être insuffisant pour faire baisser la pression immobilière.

Keystone
En demandant au Conseil fédéral de réactiver le volant anticyclique de fonds propres, la BNS accomplit un geste attendu.
Les économistes s’attendaient à ce que la Banque nationale suisse (BNS) annonce la réactivation du volant anticyclique en décembre, à l’occasion de son dernier examen de la situation économique et monétaire. En résumé, les banques se devaient d’augmenter leurs fonds propres en proportion de leurs positions pondérées au risque de crédits. Mais elle s’était une nouvelle fois contentée de souligner que les marchés hy...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article