Bourse Zurich: le SMI se reprend, évoluant au-dessus des 11'800 points

Ce jeudi à 10h45, le SMI grappillait 0,03% à 11'818,21 points. Le SLI s'enrobait de 0,286% à 1918,12 points et le SPI prenait 0,22% à 15'278,90 points.

Keystone
Sur les trente principaux titres, 22 pointaient dans le vert, six dans le rouge et deux étaient à l'équilibre (Alcon et Sika).

Après avoir ouvert jeudi dans le vert puis connu un accès de faiblesse, la Bourse suisse évoluait à nouveau en terrain positif en milieu de matinée. Les nouvelles de sociétés suisses restaient rares à animer la séance, mais les investisseurs conservaient leur appétit pour les actions.

Sur le front des devises, le franc se renforçait vis à vis de l'euro, atteignant 1,06906 EUR/CHF.

En Suisse, les prix à la production et à l'importation ont fortement augmenté en septembre sur un an, leur indice gonflant de 4,5% à 104,1 points, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les métaux et les hydrocarbures notamment ont tiré les prix vers le haut.

En Allemagne, les principaux instituts économiques ont revu leurs prévisions de croissance à la baisse, s'attendant désormais à une hausse du PIB de 2,4% en 2021, en raison des pénuries de matériaux pénalisant la première économie européenne.

Sur les marchés boursiers européens, les investisseurs démontrent un "appétit croissant pour le risque", note Activtrades. Alors que la Fed pourrait bientôt abandonner sa politique accommodante, "certains traders se demandent ce qui se profile à l'horizon pour les actifs plus risqués comme les actions". "Dans cette optique, il y a de fortes chances que les investisseurs restent plus que jamais concentrés sur les données macroéconomiques, car la reprise économique devra rester sur les rails pour maintenir la position haussière des actions", estime l'analyste.

A 10h45, le Swiss Market Index (SMI) grappillait 0,03% à 11'818,21 points. Le Swiss Leader Index (SLI) s'enrobait de 0,286% à 1918,12 points et le Swiss Performance Index (SPI) prenait 0,22% à 15'278,90 points. Sur les trente principaux titres, 24 pointaient dans le vert, cinq dans le rouge et Vifor était à l'équilibre.

Partners Group (+2%) et Straumann (+2%) dominaient les échanges aux côtés d'Adecco (+1,6%).

Kühne+Nagel (+0,6%) a ouvert un centre de développement de nouveaux produits et de solutions numériques à Porto, au Portugal.

ABB (+0,3%) a été choisi par les services industriels de Bâle IWB pour l'établissement d'un réseau de bus électriques à l'horizon 2027.

Malmenées la veille, les bancaires se reprenaient nettement, Julius Bär grimpant de 1,4%, UBS de 0,7% et Credit Suisse 0,6%. Leurs homologues américaines Morgan Stanley, Bank of America, Citigroup ou encore Wells Fargo vont publier leurs résultats du 3e trimestre cet après-midi.

Givaudan (-0,5%) a vu Jefferies confirmer sa recommandation de vente du titre.

Parmi les poids lourds, Nestlé faisait bonne figure (+0,6%). Novartis buvait la tasse (-0,5%), quand Roche restait en queue de classement (-0,8%). Ce dernier a reçu l'autorisation de commercialiser dans l'Union européenne le Gazyvaro avec une perfusion plus courte de 90 minutes et administré en association avec une chimiothérapie pour le traitement d'un lymphome folliculaire avancé.

Sur le marché élargi caracolait le spécialiste de la cybersécurité Wisekey (+5,7%). Le genevois a publié mercredi un chiffre d'affaires de 15,4 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2021, en hausse de 34% sur un an.

Dormakaba (-0,6%) était pénalisé par son traitement hors dividende de 12,50 francs. (AWP)

Commentaires