BNS: excédent en recul pour la balance des paiements

Le surplus de recettes enregistré dans les échanges de marchandises s’est réduit, en particulier pour le commerce de transit et pour les échanges de marchandises au sens strict.

KEYSTONE

La balance des transactions courantes de la Suisse a généré au deuxième trimestre un excédent de 11 milliards de francs, en baisse de près d'un milliard sur un an, selon la Banque nationale suisse (BNS).

Le surplus de recettes enregistré dans les échanges de marchandises s'est réduit, en particulier pour le commerce de transit et pour les échanges de marchandises au sens strict, souligne le communiqué vendredi. Les échanges de services, les revenus primaires et les revenus secondaires, quant à eux, affichent un excédent de dépenses moins élevé qu'un an plus tôt.

L'institut d'émission relève par ailleurs une diminution nette d'actifs financiers de 6 milliards de francs et un accroissement net des passifs de 7 milliards. Pour la première, les banques résidentes ont réduit leurs créances interbancaires sur les entités non résidentes. Concernant le second, il a été principalement porté par les investissements directs, les entreprises résidentes ayant enregistré des flux de fonds sous la forme de crédits intragroupes.

En tenant compte des produits dérivés, le compte financier affiche un déficit de 12 milliards de francs. La position extérieure nette s'est inscrite à 631 milliards de francs, soit une baisse de 27 milliards par rapport au trimestre précédent.

Les actifs à l'étranger ont diminué de 156 milliards de francs à 5411 milliards, et les passifs envers l'étranger de 128 milliards à 4780 milliards. «Cette évolution des stocks résulte presque exclusivement de réévaluations qui se sont notamment matérialisées par de fortes baisses du cours des actions et des obligations», précise l'institut. (AWP)

Commentaires