WEF, emploi et gestion de fortune: les trois mots-clés de la semaine

Vous n’avez pas eu le temps de suivre toute l’actualité économique et financière ces derniers jours? Voici les trois informations qui ont marqué la semaine!

1. Les risques qui pèsent sur l’économie mondiale lesteront probablement bientôt les perspectives en matière d’emplois. C’est l’avertissement de Stefano Scabbio, président régional pour l’Europe du sud du groupe Manpower, rencontré mardi lors du Forum économique mondial à Davos. Pourtant, la multinationale du travail temporaire ne perçoit pas encore l’ombre d’un ralentissement. 

2. Un pessimisme général a pesé le long de la réunion annuelle du Forum économique mondial (WEF), qui s’est achevée ce jeudi. La guerre en Ukraine a occupé tous les esprits, comme la menace d'une crise alimentaire et la récession. Les risques s’accumulent, certes. Pourtant la photo est trop noire et incomplète car d’autres facteurs, certains positifs, n’ont pas été suffisamment relevés. L'éditorial de Frédéric Lelièvre.

3. Les gérants de fortune doivent se préparer à une nouvelle ère. La période de transition après l’entrée en vigueur de la loi sur les établissements financiers (LEFin) et sur les services financiers (LSFin) s’achève à la fin de l’année. La profession, qui exigera dès lors une autorisation, compte 2500 professionnels en Suisse mais jusqu’à présent, le gendarme des marchés financiers, la Finma, n’a reçu qu’un peu plus de 450 demandes et a accordé un peu plus de 200 homologations. 

Commentaires

Les articles suivants pourraient aussi vous intéresser