Abonnés

UBS et bois tropical: le soupçon de blanchiment se confirme

Le Tribunal des mesures de contrainte du canton de Berne estime que les conditions générales pour une perquisition auprès d'UBS étaient données.

Le tribunal des mesures de contrainte du canton de Berne estime que le soupçon est confirmé qu’UBS aurait enfreint son devoir de diligence dans ses relations d’affaires avec le dirigeant malais Musa Aman et se serait possiblement rendue coupable de blanchiment d’argent. C’est ce qui ressort d’un jugement dans la question procédurière autour d’un différend juridique opposant UBS au Ministère public de la Confédération.  Le tribunal, placé sous la présidence de Jürg Zinglé, devait tranche...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article