Article contributeur

Swisscom teste son nouveau concept à Vevey

Malgré la pandémie de Covid-19, le géant des télécoms Swisscom inaugurera ce samedi sa boutique de Vevey après transformation. Un modèle qui sera étendu à tous les magasins de Suisse.

Swisscom entame sa transformation romande avec Vevey, afin d’éprouver quelque peu le concept avant de se lancer dans les plus grandes enseignes de Lausanne et Genève.
Le semi-confinement est de retour, mais les arcades de Swisscom restent ouvertes dans toute la Suisse. Même à Genève où elles sont vues comme des commerces essentiels. Dans le canton de Vaud, le géant bleu inaugurera, ce samedi, sa boutique de Vevey. Fraîchement rénovée selon un nouveau concept nommé Retina, elle rouvrira ses portes après huit semaines de transformation.

En entrant dans l’espace de 169 mètres carrés, un vaste bar cuivré qui tient plus du café que du magasin saute aux yeux. «Le comptoir principal fonctionne comme un service bar», décrit Hajar El Haddaoui, responsable des régions romande et tessinoise. Sur place, le client sera directement redirigé par l’un des 13 collaborateurs. «L’objectif, c’est d’éviter le temps d’attente, précise-t-elle. Une personne venue pour un retour ou un service ne doit pas patienter comme quelqu’un qui a besoin d’un conseil plus personnel.»

Les présentoirs le long des murs et sur les îlots rassemblent les produits par thématiques: téléphones, tablettes, dispositifs pour maisons intelligentes, accessoires mais aussi produits robotiques comme des drones. «Les visiteurs sont libres de les voir, toucher, utiliser», indique-t-elle. Des écrans tactiles leur donnent l’opportunité de gérer leurs achats eux-mêmes, à la carte. «Imaginons que je veuille un téléphone: j’en choisis la marque, le modèle, la couleur, la capacité, les accessoires... Et je le commande en direct.» La boutique dispose aussi d’un coin dédié à l’offre de télévision numérique Blue, d’une zone de discussion conviviale pour prendre un café, d’un espace pour la clientèle entreprise et d’un comptoir consacré aux solutions de télétravail, coronavirus oblige.

L’ombre de la crise sanitaire voilera quelque peu l’ouverture: le nombre d’invités a été restreint aux seuls clients. Difficile, dans ces circonstances, d’accueillir les partenaires et les acteurs politiques du canton comme prévu. Autre regret d’Hajar El Haddaoui: «Nous ne pourrons pas étudier autant qu’espéré le comportement de nos clients. Cela nous aurait été utile pour les prochaines implantations du concept.» Première à l’échelle romande, le modèle du magasin vaudois essaimera dans les 116 boutiques du pays dont 37 de ce côté de la Sarine. Il a été inspiré par deux projets pilotes suisses allemands, à Thoune et à Lucerne. «Nous avons sélectionné le meilleur des deux configurations et nous l’avons implémenté ici», décrit la responsable.

Pourquoi choisir la capitale de la Riviera pour lancer Retina? «Les magasins de Genève et Lausanne sont simplement bien plus grands. Nous voulons être sûrs de nous lorsque nous les réaménagerons», répond-t-elle en soulignant le caractère central de Vevey sur le territoire romand. Lire aussi: Légère baisse de régime pour Swisscom au premier semestre

Sophie Marenne

L'Agefi Journaliste