Abonnés

Swissborg fait face à un «vide compétitif inespéré»

L’application d'investissement crypto lève 24 millions de francs en financement participatif. Elle compte profiter de la chute de plusieurs concurrents comme FTX pour assurer sa mainmise sur le marché européen.

Pixabay
De la même façon que ce qu'ont fait plusieurs fintech helvétiques – Neon, Inyova ou Selma – ces derniers temps, la levée de fonds du portail de wealth management en cryptodevises Swissborg sera publique. Tout investisseur qui souhaite y mettre au moins 100 francs sera le bienvenu.
Swissborg annonce ce mercredi qu’elle ouvrira son capital le 13 décembre. Le portail en ligne de gestion de patrimoine crypto, né en 2017 et lancé en 2020, compte sur sa communauté pour financer ses ambitions: étoffer son équipe de 220 collaborateurs et concevoir de nouveaux produits. Cette opération, que la fintech lausannoise nomme série A, doit aussi attirer des investisseurs plus traditionnels que ceux qui forment sa clientèle actuelle. Le point sur cette opération avec Jeremy Baumann, di...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article