Abonnés

Ermotti pour la hausse des fonds propres

UBS. Sergio Ermotti est d’accord de relever les exigences de fonds propres pour les banques suisses, mais sous réserve. Pour le CEO d’UBS, le taux d’endettement maximal doit se référer aux standards internationaux du Conseil de stabilité financière. Les propositions du Conseil fédéral pour recalibrer le régime du «too big to fail» sont attendues d’ici la fin de l’année. Sergio Ermotti soutient celles du second rapport d’experts dirigés par l’économiste Aymo Brunetti, assure-t-il dans un entre...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article