Des pertes contenues pour les caisses de pension au troisième trimestre

L'indice des caisses de pension de Credit Suisse s'est établi à fin septembre à 205,36 points, soit un léger repli de 0,20% en l'espace de trois mois.

Keystone
Les obligations (y compris les emprunts convertibles) ont également réduit la performance avec une contribution de -0,09%, de même que les liquidités (-0,03%).

Reflet de l'évolution négative des marchés d'actions en septembre, les institutions de prévoyance suisses recourant aux services de Credit Suisse en tant que banque dépositaire ont laissé quelques plumes au troisième trimestre. Calculé par le numéro deux bancaire helvétique, l'indice des caisses de pension s'est établi à fin septembre à 205,36 points, soit un léger repli de 0,20% en l'espace de trois mois.

Alors que l'essor affiché par l'indicateur au deuxième trimestre a pu être maintenu jusqu'en août, à la faveur de hausses de 0,43% en juillet et de 1,03% en août, un net repli de 1,64% est intervenu le mois suivant, indique mercredi Credit Suisse. L'essentiel de l'évolution négative essuyée au troisième trimestre est liée aux actions (-0,35%). La contribution au rendement des actions suisses est de -0,24% et celle des actions étrangères de -0,11%.

Les obligations (y compris les emprunts convertibles) ont également réduit la performance avec une contribution de -0,09%, de même que les liquidités (-0,03%). En revanche, l'immobilier (+0,20%) et les placements alternatifs (+0,07%) ont affiché des performances favorables. Les autres catégories de placement ont évolué dans la discrétion, tout en demeurant légèrement positives.

Au 30 septembre, le rendement annualisé de l'indice de Credit Suisse atteignait 3,36%, alors que la rémunération minimale LPP annualisée s'était fixée à 2,12%.

L'indice du taux d'intérêt minimum LPP a progressé de 0,25% au troisième partiel, à 157,88 points. Le rendement de l'indice des caisses de pensions était donc inférieur de 0,45% à l'objectif LPP.

Le calcul de l'indice Credit Suisse des caisses de pension suisses se base sur les performances (avant déduction des frais de gestion) réalisées par les institutions de prévoyance suisses dont les valeurs patrimoniales sont conservées auprès du Credit Suisse. En revanche, la gestion de fortune et l'activité de conseil sont effectuées par les caisses de pension elles-mêmes ou par des tiers. (AWP)

Commentaires