Abonnés

Novartis paie environ 730 millions pour arrêter des poursuites

La justice américaine accusait notamment le groupe pharmaceutique bâlois d'avoir versé d'importants dessous-de-table à des médecins. Il a alors signé des accords à l'amiable avec le ministère américain de la justice.

Novartis sort le chéquier pour mettre fin à des poursuites. (Keystone)
Novartis a accepté de payer un total de 729,25 millions de dollars (683,07 millions de francs) pour mettre fin à des poursuites engagées par la justice américaine qui accusait notamment le groupe pharmaceutique d'avoir versé d'importants dessous-de-table à des médecins, a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi l'entreprise dans un communiqué. Le premier accord à l'amiable trouvé entre le groupe et la justice porte sur le fait que Novartis a pris en charge le tiers payant de patients prenan...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article