Abonnés

Heinz Huber: «Nous recommandons de ne pas facturer d'intérêts négatifs aux épargnants»

Raiffeisen Suisse se dit satisfaite de la marche de ses affaires depuis janvier. Son CEO Heinz Huber fait le point alors que s’intensifie la reprise économique en Suisse. Entretien.

Raiffeisen
Le CEO de Raiffeisen Suisse Heinz Huber estime que son établissement a bien surmonté la crise du coronavirus.
Raiffeisen Suisse se prépare à autonomiser les six succursales qu’il contrôle encore afin de leur accorder le statut de coopérative, ce qui leur donnera davantage de marge de manoeuvre même si elles doivent toujours rendre des comptes à l’instance centrale. Le directeur général Heinz Huber se dit convaincu que le modèle d’affaires de la banque saint-galloise est loin d’être obsolète, à l’image de la vigueur des affaires qu’enregistre le groupe en Suisse romande. Il revient pour L’Agefi sur le...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article