Abonnés

Microsoft en perte de vitesse, même dans le cloud

Le bénéfice net du groupe est ressorti à 16,4 milliards, en baisse de 12% sur un an.

KEYSTONE
Microsoft s'attend à une demande plus faible que l'année dernière pour ses activités liées aux ordinateurs personnels, comme son système d'exploitation Windows.
Microsoft, qui a lancé un plan de licenciement massif, a fait état de prévisions financières décevantes mardi, signe que la conjecture économique finit par rattraper même les géants du cloud.Le groupe de Redmond (nord-ouest des Etats-Unis) a vu sa croissance décélérer et ses profits diminuer lors du dernier trimestre 2022.D'octobre à décembre, il a réalisé un chiffre d'affaires de 52,7 milliards de dollars, soit +2% sur un an, alors que c'est un habitué des croissances à deux chiffres.Son bén...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article