Abonnés

Logitech parmi les investisseurs de la pépite de la VR Imverse

L’entreprise genevoise vient de lever 4,6 millions pour déployer sa solution de vidéo volumétrique en temps réel, un outil qui intéresse les grands de la tech à l’heure du métavers.

Javier Bello Ruiz, CEO et cofondateur d'Imverse, dans une vidéo de démonstration de la technologie de capture holographique.
L’entreprise genevoise Imverse vient de lever 4,6 millions de francs pour démocratiser l’holoportation, soit l’étape suivante de la visioconférence où un individu pourra discuter avec l’hologramme en 3D de son interlocuteur. Annoncé il y a une semaine, ce tour de table a intéressé des grands de la tech, dont l’ancien géant du smartphone taïwanais HTC qui s’est réorienté sur le marché des casques de réalité virtuelle (VR). L’autre ténor à soutenir Imverse est Logitech.A l’exception d’un stylet...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article