Abonnés

«Les taux directeurs pourraient remonter dès la deuxième moitié de 2022»

Le contexte macro et son influence sur les banques centrales restent au cœur de l’attention des investisseurs institutionnels. Décryptage avec Philippe Gräub, responsable de la gestion obligataire globale à l’UBP.

UBP
Philippe Gräub gère 16 des 44 milliards sous gestion de l’Asset Management d’UBP.
L’économie a confirmé sa reprise en V ces derniers mois et, même si l’incertitude liée à la pandémie ne s’est pas envolée, les entreprises et les marchés actions affichent une santé éclatante. Les banques centrales font cependant toujours preuve de prudence et gardent les marchés obligataires en haleine avec leurs politiques accommodantes. Un enjeu de taille pour les investisseurs institutionnels. Pour analyser ce contexte et la manière dont il va évoluer, L’Agefi s’est entretenu avec Philipp...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article