Abonnés
Article contributeur

Les entreprises suisses n’ont pas été ébranlées par le RGPD

Entré en vigueur le 28 mai 2018, le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) était annoncé comme un fardeau pour les entreprises. Près d’une année après, le soufflé est retombé.

Isabelle Dubois. Avocate de formation et ancienne juge cantonale, elle a été la première préposée à la protection des données et à la transparence du canton de Genève. L’avocat Nicolas Capt est un expert en droit des médias et des nouvelles technologies.
Entré en vigueur il y a près d’un an, le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) a lancé les entreprises dans un grand ménage de leurs fichiers. Décrit comme  «le fardeau de 2018» pour les sociétés, le constat est bien différent 12 mois plus tard. En Suisse, les entreprises concernées sont celles qui ont un établissement, par exemple un bureau de vente, dans l'UE; celles qui proposent régulièrement des biens et services à destination de résidents européens;...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article