Abonnés

Le salage des routes nationales coûte trop cher à la Confédération

La Confédération paie trop pour l'entretien des routes nationales, critique le Contrôle fédéral des finances. Dans un rapport publié mardi, les contrôleurs plaident pour des économies, notamment via une renégociation des prix du sel.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiFinancez l'avenir

Compris
Propriété des cantons, les Salines Suisses ont le monopole de la vente, de l'importation et du commerce du sel. Résultat, les prix sont deux à quatre fois supérieurs à ceux des pays voisins. Les cantons en profitent puisqu'ils sont actionnaires des Salines. Grâce à un accord avec le surveillant des prix, ils ont même le droit à un rabais sur les prix quand les Salines font de gros bénéfices. La Confédération n'en tire pas profit. Elle a dû payer plus de 6 millions de francs en 2016 pour les ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article