Abonnés

Le projet de clonage chinois toujours plus démesuré

Le groupe Boyalife construit un immense site à Tianjin avec l'objectif de fabriquer un million de vaches par année d'ici 2020. Le CEO estime avoir la technologie pour transférer ses activités à l'être humain.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
Le scientifique chinois à l'initiative de la plus grande usine de clonage du monde a assuré à l'AFP posséder la technologie pour dupliquer des humains, mais s'abstenir pour l'instant de l'utiliser par crainte de la réaction du public. Ces déclarations sont à prendre avec précaution. Le groupe Boyalife est associé avec le sud-coréen Sooam qui avait faussement prétendu en 2004 avoir créé des cellules souches dérivées d'un embryon humain cloné. Boyalife et ses partenaires construisent en C...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article