«L'Agefi» part à la rencontre de dix administratrices

SÉRIE D'ÉTÉ. «L'Agefi» lance "Dix femmes d'influence", une série consacrée aux femmes qui ont pris cette année un rôle stratégique dans un conseil d'administration.

Depuis janvier, le nouveau droit de la S.A. pousse les grandes entreprises à compter au moins 30% de femmes au sein de leur conseil d’administration. En réalité, un grand nombre de sociétés s’ouvrent aux administratrices.

Rencontre avec dix femmes qui ont pris cette année ce rôle stratégique. Stephanie Affentranger Kveton a inauguré mercredi 21 juillet la série.

La série d’été continue avec Elisabeth Bourqui, nouvelle administratrice de la Banque cantonale neuchâteloise depuis avril. Spécialiste en fonds de pension et en investissement durable, elle cofonde en 2019, la société Berg Capital Management. Dans ce deuxième portrait de la série, elle livre sa source d’inspiration en vidéo. 

Le troisième épisode de la série nous emmène à la rencontre d'Anja Wyden Guelpa, qui est entrée en avril dernier au sein de l’organe de surveillance de la Banque cantonale du Valais (BCVs), où elle accompagne entre autres la transformation numérique de l’établissement. ('AGEFI)

La quatrième invitée de notre série d'été est Muriel Widmer, qui a rejoint cette année l'organe de surveillance de l'entreprise de transport LEB. L'administratrice indépendante est passée de l'opérationnel au côté purement stratégique des entreprises avec un premier mandat en 2016 au sein de Retraites Populaires. Acquérir des notions de base de gouvernance se révèle judicieux selon elle pour évoluer dans une sphère encore majoritairement masculine.

La série d'été se poursuit, à la rencontre d'Anne Bobillier, notre cinquième invitée. Définitivement devenue administratrice indépendante, après avoir assumé des postes de direction pour de grands groupes, elle a été élue en mai dernier à la vice-présidence de Skyguide et à la présidence de Skysoft.

Rencontre avec Aline Isoz lors du sixième épisode de notre série estivale. Après avoir fondé Blackswan, société de conseil en transformation numérique, elle a progressivement rejoint différents organes de surveillance. Cette année, elle a intégré ceux d’Active communication, du bureau d’ingénieurs RWB et de la compagnie ferroviaire vaudoise LEB.

Entretien avec Eftychia Fischer, la septième invitée de notre série. Cette physicienne de formation est actuellement membre de l'organe de surveillance d’UBP, de la Vaudoise Assurances et de la Banque cantonale vaudoise, où en tant que future présidente elle veut notamment relever les nouveaux défis de l’univers bancaire tels que la numérisation ou encore le développement des cryptomonnaies.

Rencontre avec Caroline Kuyper pour notre huitième rendez-vous. Son parcours professionnel est jalonné de postes à responsabilité au sein de multinationales comme Nestlé ou encore Philip Morris. Des acquis qu’elle apporte désormais à la Société suisse des explosifs, groupe valaisan où elle a été élue en juin au conseil d'administration: «Je crois à l’industrie locale, tout particulièrement en Valais, un canton extrêmement dynamique qui est en train de se réinventer.» 

Isabelle Amschwand est la neuvième invitée de notre série. La fondatrice et directrice d’Astia, agence de conseils dans la gouvernance et la transition des entreprises, a rejoint cette année l’organe de surveillance de Greenbrix, du groupe RWB et celui du Crédit Agricole Next Bank. Entre le public et le privé, l’opérationnel et le stratégique, la juriste de formation a endossé plusieurs casquettes tout au long de son parcours professionnel.

Nous terminons notre série d'été avec Barbara Heller, cofondatrice et directrice de Swipra Services, qui a accepté cette année deux nouveaux mandats d’administratrice, notamment au sein d'Orascom. Elle revient sur les évolutions qu’elle a observées au sein des organes de surveillance.

Commentaires